Mar 05

Carnaval de Hautepierre

Le Vendredi 7 Mars 2014 aura lieu le Carnaval d’Hautepierre !

RDV à 14H devant le collège Erasme (40 boulevard Victor Hugo).

Au programme :

– Char de carnaval
– Goûter de carnaval à l’arrivée
– Animations musicales
– Cavalcade dans le quartier

Pour plus de renseignements, contactez le 03.88.26.19.20.

Organisé par le Centre Social et Culturel d’Hautepierre et le soutien de la ville de Strasbourg.

Partenaires :
Association ami
Artenréel – Hautepierre sur les tréteaux
Collège Erasme
Les petits débrouillards Alsace
Terrain de jeu et d’aventure.

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/carnaval-de-hautepierre/

Jan 07

Changements d’adresses

Pour information, voici les changements d’adresses à venir à Hautepierre :

Maille Catherine :
1, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 50, place Stendhal)
3, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 49, place Stendhal)
5, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 48, place Stendhal)
2, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 41, place Stendhal)
4, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 42, place Stendhal)
6, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 43, place Stendhal)
8, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 44, place Stendhal)
12, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 26, place Flaubert)
14, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 27, place Flaubert)
16, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 28, place Flaubert)
18, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 29, place Flaubert)
20, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 30, boulevard Balzac)
22, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 31, boulevard Balzac)

11, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 18, place Flaubert)
13, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 17, place Flaubert)
15, rue Marguerite Yourcenar (ancien n° : 16, place Flaubert)

1, avenue Shakespeare (ancien n° : 53, boulevard Balzac)
3, avenue Shakespeare (ancien n° : 52, boulevard Balzac)
5, avenue Shakespeare (ancien n° : 51, boulevard Balzac)
7, avenue Shakespeare (ancien n° : 40, boulevard Balzac)
9, avenue Shakespeare (ancien n° : 39, boulevard Balzac)

3, allée Charles Perrault (ancien n° : 2, place Châteaubriand)
5, allée Charles Perrault (ancien n° : 3, place Châteaubriand)
7, allée Charles Perrault (ancien n° : 71, boulevard Balzac)

6, allée Charles Perrault (ancien n° : 21a, place Flaubert)

1, chemin Alphonse Daudet (ancien n° : 6, place Châteaubriand)

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/changements-dadresses/

Déc 19

Les accès à nouveau modifiés

les-acces-a-nouveau-modifies

Alors que le nouveau parvis et un premier parking viennent tout juste d’être achevés, une seconde phase de travaux s’ouvre à l’hôpital de Hautepierre : la construction d’un silo à voitures payant et d’un parking de 450 places pour le personnel.

Il faut s’y faire : jusqu’en 2018, les chantiers se succèdent à l’hôpital de Hautepierre. La réorganisation du stationnement précède la construction de l’Instit régional du cancer (dont le chantier débutera au printemps 2014) et du pôle locomoteur. Deux activités qui vont générer, sur le site, une augmentation des flux estimée à 30%.

Les tarifs du parking à étages seront identiques à ceux pratiqués en zone orange.
Le nouveau parvis est achevé depuis quelques semaines. Cette large allée, en pente douce, mène directement les piétons au tramway jusqu’au hall d’entrée de l’hôpital. Des assises ont été prévues et deux larges ouvertures percées, pour laisser pousser des arbres, plantés a niveau inférieur, et atténuer un peu l’effet minéral.

Un premier parking de 430 places a également été livré. Il s’agit de la restructuration d’un parc de stationnement existant qui, à terme, sera entièrement réservé au personnel. Mais, pour l’heure, tout le monde peut stationner son véhicule. Pour y accédé – et aussi parvenir aux urgences adultes – il faut atteindre la nouvelle entrée «Dante». Le plus commode étant d’emprunter la sortie d’autoroute A351 n°3 «Koenigshoffen Hautepierre », dans le sens Strasbourg-Saverne.

A peine ces 430 places de stationnement récupérées, un nouveau chantier a été engagé : celui de la restructuration du parking situé en vis-à-vis. Il comptera, à terme (automne 2014), 450 places réservées au personnel. Mais les malades et visiteurs pourront également l’utiliser, le temps que soit achevé le parking silo, au printemps 2015.

Ce parking en étages comptera 800 places, dont 150 seront réservées au personnel, dans la partie basse. Dans le cadre d’une délégation de service public, les Hôpitaux universitaires de Strasbourg ont attribué sa gestion à Vinci Park. «Les tarifs seront identiques à ceux pratiqués en zone orange, en ville, mais de nombreux forfaits seront proposés : pour les hospitalisations, la maternité, l’accompagnement d’un enfant en pédiatrie. Il y aura aussi possibilité d’acheter des cartes pré-payées et, pour les riverains, de prendre un abonnements au mois ou à l’année», détaille Armelle Dion, la directrice de l’hôpital.

Le planning initial prévoyait le lancement régional du cancer au moment de l’ouverture du parking silo. L’IRC, en effet, sera bâti à l’emplacement de l’actuel P6 (de 180 places)… «Mais nous avons lancé un premier appel d’offres qui n’a pas suscité de réponses intéressantes : l’exploitation du parking aurait coûté de l’argent à l’hôpital», remarque Armelle Dion.
«Du coup, nous avons dû revoir notre programme et c’est tant mieux car on part pour un contrat de 30ans avec l’exploitant, il ne faut pas se tromper.» JU.M.

Le parking de délestage est fermé

Situé en bordure de la maille Athéna, le parking de délestage était fléché peu après la sortie d’autoroute «CHU».
D’une capacité de 220 places, il rendait service à de nombreux automobilistes depuis le début des travaux à l’hôpital. Hier, comme prévu, le terrain qui appartenait à la CUS a été restitué à son nouveau propriétaire : le promoteur immobilier Spiral, qui va construire à la place trois résidences.

Privés de cette solution de repli en cas d’encombrement des parkings de l’hôpital, les visiteurs et patients qui se rendent en consultation ont la possibilité de rejoindre l’hôpital en tramway.
Le parking relais Ducs d’Alsace est le plus proche, à une station seulement de l’hôpital (lignes A et D). Pour 3,50 euros (tickets de tram inclus jusqu’à 7 personnes), on peut y stationner toute la journée. Le P + R Ducs d’Alsace est ouvert du lundi au samedi de 7h à 20h. Les autres parkings relais proches : Rotonde (lignes A et D) et Poteries (A351, sortie n°4 direction Zénith, puis Poteries).

Source : DNA (19 Décembre 2013).

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/les-acces-a-nouveau-modifies/

Nov 05

Athéna se métamorphose

athena-se-metamorphoseLe foyer jeunes travailleurs de 99 logements (à gauche) et l’ensemble comprenant 36 appartements locatifs ont été dessinés par l’agence Biecher.

Voici deux ans, la maille Athéna était encore une banale zone d’activité. Mais le projet de rénovation urbaine de Hautepierre est passé par là, avec la volonté d’y implanter des habitants et de « réduire l’effet de coupure entre Hautepierre et le centre-ville ». Résultat : après la démolition de l’Alsacienne de Boissons, c’est le pont Calmette, menant de l’autoroute à l’hôpital, qui a été rayé de la carte. On a aussi prolongé l’avenue Racine pour la faire pénétrer dans la maille : désormais le « quartier » Athéna apparait comme un prolongement de celui de l’hôpital.

La première étape de la reconversion de la zone Athéna s’est déroulé il y a deux ans, au nord de la rue Henri-Bergson : en octobre 2011, l’Aural a inauguré une nouvelle unité de dialyse. Un bâtiment à l’architecture moderne et soignée – couleurs vives et pare-soleil alternent en façade.

La construction d’un deuxième bâtiment progresse à vue d’oeil. Sur le chemin de l’hôpital, impossible de la rater : c’est le nouvel hôtel Athéna. Déjà implanté à 300 mètres de là, rue Thomas-Mann, l’hôtel trois étoiles prendra possession de ces nouveaux locaux avant septembre 2014 (lire ci-dessous). Juste à côté, deux projets seront réalisés par le même cabinet d’architecture, Christian Biecher (celui qui a dessiné la façade du magasin Printemps). D’un côté, Logis Est construit un foyer jeunes travailleurs qui sera géré par l’association Foyer Notre-Dama. Il comprendra 99 logements : essentiellement des studios, mais aussi des appartements deux-pièces. Un partenariat est en cours avec les hôpitaux universitaires pour l’hébergement d’internes et de médecins étrangers. Un restaurant sera aménagé au rez-de-chaussée du bâtiment – pour l’instant, ce local commercial est toujours disponible.

D’excellentes performances thermiques

A côté, Domial fait construire une résidence de 36 logements locatifs sociaux – du deux au quatre pièces. Parmi ceux-ci, « six appartements sont réservés par l’Association des paralysés de France, qui les sous-louera », explique Achour Jaouhari, responsable de maitrise d’ouvrage. Domial prévoit aussi « des logements passerelle, phase transitoire entre le foyer jeunes travailleurs et une location classique, par exemple, pour des jeunes en contrat de qualification ». Plus au sud, entre l’avenue Racine et la rue Henri-Bergson, trois promoteurs ont été désignés pour construire des logements privés, dont la commercialisation a déjà débuté.

Si celle-ci se déroule selon les prévisions, les appartements seront livrés au cours du deuxième semestre 2015. Ainsi, Spiral devrait construire 87 logements répartis en trois bâtiments, Habitat de l’Ill 33 appartements réservés à l’accession à la propriété, quant à European Homes, il fera sortir de terre 55 logements. Toutes ces nouvelles constructions seront reliées au réseau de chauffage collectif de Hautepierre.

Comme l’exige la réglementation dans le périmètre de la rénovation urbaine, elles auront d’excellentes performances thermiques. Autre conséquence de cette localisation : sous conditions de ressources, les accédants à la propriété bénéficient d’une TVA à taux réduit. Grâce à ces atouts, les promoteurs espèrent notamment séduire les personnels de l’hôpital voisin. — JU.M.

Le campus de la faculté de théologie islamique de dessine

La faculté libre de théologie islamique devrait ouvrir ses portes à la rentrée, mais les locaux ne sont pas prêts. En effet, l’ancien centre de formation de La Poste, rue Thomas-Mann, doit subir des travaux pour répondre aux normes de sécurité actuelles. Après passage de la commission de sécurité, c’est l’académie de Strasbourg qui donnera l’autorisation d’ouverture.

La Ditib, qui gère la faculté, est désormais installée dans les anciens locaux de la Fondation transplantation – également rue Thomas-Mann. Cet immeuble de 3000 m² avait fait l’objet d’un compromis de vente le 21 décembre 2012, mais la vente avait été suspendue par le préfet, dans l’attente des conclusions d’une expertise de l’IGAS (Inspection général des affaires sociales) à propos de la Fondation transplantation.

La Ditib a acquis un troisième local dans la zone, juste en face de son siège : cet ancien immeuble de bureaux « servira probablement de lieu de culte, ce sera une mosquée pour la faculté, pour la pratique des étudiants », précise Murat Ercan, président de l’association « Faculté de théologie islamique de Strasbourg ».

Enfin, l’hôtel Athéna de la rue Thomas-Mann – dont l’activité durera jusqu’à l’été 2014, avant transfert avenue Molière – sera reconverti en cité universitaire. Les étudiants de la faculté libre de théologie islamique seront plutôt bien lotis : l’hôtel, qui dispose d’équipements modernes et design, sera cédé avec 90% de son mobilier.

L’hôtel changera d’adresse en 2014

Plus vaste et mieux équipé, un nouvel hôtel Athéna ouvrir ses portes à la rentrée de septembre 2014, avenue Racine. En attendant, « l’ancien hôtel » Athéna poursuit ses activités, rue Thomas-Mann.

Aménager un hôtel trois étoiles avec spa dans un ancien centre de facturation des télécoms à l’architecture très années 70, avec vue partielle sur l’autoroute, en bordure d’un quartier sensible : le pari était audacieux. Il est finalement payant puisque, trois ans après le début de l’aventure, l’hôtel Athéna de Hautepierre est classé « 11e sur 129 hôtels à Strasbourg » (et environs) par Tripadvisor, site de réservation et de notation ; il figure aussi dans la plupart des guides touristiques.

Delphine Chennevelle, la jeune gérante de l’hôtel Athéna, se prépare à relever « un second challenge » : le déménagement de l’établissement quelques centaines de mètres plus loin, dans un nouveau bâtiment en cours de construction. « Nous allons profiter de l’accalmie estivale pour déménager », remarque Christine Reinbolt, la directrice de l’hôtel. Ainsi, l’activité sera brièvement interrompue – probablement courant août 2014 – « pour mieux accueillir le clientèle, à la rentrée ».

Pourquoi ce nouveau projet ? « Au départ, nous comptions nous agrandir grâce aux bâtiments voisins, mais cela n’a plus été possible », explique Delphine Chennevelle . Les locaux visés, en effet, ont été achetés par la Ditib, qui gère la faculté libre théologie islamique. Lorsque celle-ci a offert de racheter l’hôtel, tandis que la Ville proposait à ses propriétaires une parcelle de 25 ares au nord de la maille Athéna, la décision a été prise de lancer ce projet de construction.

Piscine, fitness et balnéothérapie

Ainsi, le 11 février dernier, le conseil municipal a approuvé la vente du terrain par la CUS à la SCI Agora, pour un montant de 910 580 euros. « Toute l’équipe suit, nous allons même passer de 11 salariés – en équivalent temps plein – à 14 », annonce la gérante. Si l’investissement est « supérieur de 30% » à celui réalisé en 2010, le nouveau bâtiment gagnera aussi en qualité. « Ce sera un cocon étanche, un bâtiment basse consommation dont la structure est entièrement en béton » observe Jean-François Denner, architecte du projet.

Le nouvel hôtel Athéna aura des allures de paquebot, avec sa partie hébergement qui « flottera » sur un socle gris foncé abritant un espace balnéothérapie et fitness de 300m² avec spa, sauna, hammam et sanarium (associant haute température et humidité). Cerise sur le gâteau : « Une piscine hyper-moderne, ludique, avec bassin en inox ». « Ce sera un produit unique en son genre à Strasbourg », se félicite Christine Reinbolt. L’hôtel passera de 69 chambres à 92, et la surface de la chambre standard de 17 à 20,6 m². « Nous allons pouvoir accueillir toutes les manifestations que nous refusions, faute de place : nous disposerons de 250m² (modulables) de salle de conférence, en communication directe avec u jardin intérieur », explique Delphine Chennevelle. Seul bémol : le parking.

Le foncier étant réduit, les places de stationnements seront moins nombreuses que rue Thomas-Mann. L’hôtel disposera cependant d’un parking souterrain de 27 places et de 21 places supplémentaires en surface. Actuellement, classé trois étoiles, l’hôtel Athéna « passera peut-être à quatre », considèrent la gérante et la directrice. « Nous allons nous laisser le temps de la réflexion, voir comment évolue les mentalités des clients : le nouveau classement hôtelier a semé le trouble en France. » Cependant l’augmentation de la TVA en 2014 et l’amélioration des prestations entraineront une « petite » hausse des prix. — JU.M

Source : DNA (5 novembre 2013).

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/athena-se-metamorphose/

Nov 02

Auchan agrandit sa galerie

auchan-agrandit-sa-galerieA l’issue de seize mois de travaux, la galerie commerciale de l’hypermarché Auchan à Hautepierre a gagné 4500m² et profité d’une rénovation. L’investissement s’élève à 9,7 millions d’euros.

Implanté à Hautepierre depuis 1977, l’hypermarché Auchan s’est déjà offert plusieurs extensions et rénovations, les dernières remontent à dix ans environ. Cette fois-ci, Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, a investi 9,7 millions d’euros. Principalement confiés à des entreprises alsaciennes, les travaux ont duré 16 mois. « Le site manquait d’attractivité, ils avait besoin de locomotives », explique Marc Miltenberger, le chef de projet. Motivation supplémentaire pour l’investisseur : la rénovation urbaine du quartier de Hautepierre. Concrètement, de nouvelles enseignes se sont implantées sur de grandes et moyennes surfaces – alors que les boutiques déjà présentes dans la galerie sont, pour la plupart, de dimension plus modeste. Ainsi, Chausseau (chaussures) occupe depuis quelques jours 1500m² sur deux niveaux, la Halle (vêtements) s’installera sur 940m² à la mi-novembre, la Grande-Récré (jouets) dispose de 1000m² sur deux étages, Séphora (cosmétiques) de 300m² et Foot Locker (chaussures de sport) de 235m².

Courant février-mars 2014, une nouvelle offre de restauration sera également proposée, en plus du Flunch : deux ou trois enseignes se partageront 1000m² sur deux niveaux, avec vue directe sur le Zénith. En effet, l’extension de la galerie marchande a été réalisée au sud-ouest du site, en lieu et place de Norauto – qui a déménagé un peu plus loin, rue Charles-Péguy.

Des restaurants face au Zénith

En soirée, les nouvelles restaurants profiteront de la proximité de la salle de spectacle, grâce à une entrée indépendante de la galerie. Marc Miltenberger évoque notamment « de la vente à emporter et peut-être un drive ». Le traitement de la façade de l’extension a été particulièrement soigné, avec un revêtement imitant le bois et des parties qui seront végétalisées dans les prochains jours.

Immochan a aussi procédé à quelques aménagements dans la partie plus ancienne de la galerie : les spots ont été remplacés par des suspensions, un éclairage plus doux et plus tendance, tandis qu’une « aire de repos » y sera implantée, comme dans l’extension. La clientèle y trouvera des bancs, bornes multimédias délivrant des informations sur les boutiques, jeux sur écrans pour les enfants et connexion Wi-Fi.

Un véritable coup de jeune pour une galerie, qui voit tout de même passer 130 000 personnes chaque semaine. Si l’ouverture de Chaussea a permis de créer 10 postes (dont huit à temps partiel, pour commencer), Immochan table sur 50 nouveaux emplois à terme, lorsque les restaurants auront ouvert leurs portes. Alors hypermarché et galerie emploieront 670 personnes. — JU.M.

L’hypermarché où l’on va aussi à pied

L’hypermarché de Hautepierre dispose de 1800 places de parking, mais la proportion de la clientèle qui y accède en voitures s’élève à 77% « seulement ». « 10% viennent à pied, les autres en tram, c’est atypique : en France, l’hypermarché de Hautepierre et celui de Bagersee, à Illkirch-Graffenstaden, sont les magasins Auchan où la clientèle accède le plus à pied ou en transports en commun », commente Marc Miltenberger.

La part des automobilistes pourrait encore diminuer dans les semaines à venir. En effet, avec l’extension de la ligne de tram D, l’hypermarché sera desservi, dés le 30 novembre, par une seconde station de tram « Paul-Eluard », en plus de la station « Hautepierre Maillon ». Conséquence des extensions des lignes A et D, l’arrêt de bus de la rue Paul-Eluard sera déplacé avenue Edmond-Rostand, face à l’entrée de la nouvelle zone de restauration de la galerie marchande.

Source : DNA (2 Novembre 2013)

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/auchan-agrandit-sa-galerie/

Oct 13

Historique et FAQ

Bonjour à tous, deux nouvelles pages ont fait leur apparition sur le site : Historique de l’ARH et FAQ.

La page « Historique de l’ARH » expose chronologiquement les actions entreprises par l’ARH tandis que la page « FAQ »  (Foire aux Questions) donne des réponses à des questions générales pour découvrir l’association.

Ces deux pages sont disponibles dans le menu d’entête « L’A.R.H. ».

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/historique-et-faq/

Juin 06

Réunion publique du 4 Juin 2013

Le 4 Juin 2013 a eut lieu une réunion publique concernant le PRU (Projet de Rénovation Urbaine). Celle-ci s’est déroulée au Collège François-Truffaut et à permis des échanges ainsi qu’une circulation d’informations.

Le lien qui suit vous donnera un compte-rendu : Compte-rendu réunion publique 4/06/13

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/reunion-publique-du-4-juin-2013/

Fév 23

Interpellation A.R.H.

Face aux dangers provoqués par les chantiers dans le quartier, l’A.R.H. a interpellé les techniciens chargés des travaux pour trouver des solutions et réduire les zones de risques pour les habitants.

Retrouvez la lettre : Courrier

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/interpellation-a-r-h/

Jan 30

Démarches pour les changements d’adresses

La dénominations des nouvelles rues et avenues engendre certaines démarches à effectuer de la part des résidents habitants ces adresses en question.

Voici un document pratique rappelant l’ensemble des démarches : Document démarches

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/demarches-pour-les-changements-dadresses/

Jan 30

Poubelles de tri selectif

« Hautepierre est le premier quartier de Strasbourg à bénéficier de la collecte en conteneur enterré ».

Les premiers conteneurs ont été installé à la maille Karine, les suivants arriveront mailles Catherine et Jacqueline.

L’A.R.H. sera aux côtés des partenaires pour procéder à un travail de pédagogie.

Voici un document informatif et pratique au sujet de ces poubelles de tri sélectif :

http://media.strasbourg.eu/alfresco/d/a/workspace/SpacesStore/f70a63cf-cf53-4578-8ca1-6ceec15e3e17/collecte-dechets-enterree%20redim.pdf

L’équipe de l’A.R.H.

Lien Permanent pour cet article : http://arh-strasbourg.eu/698/

Articles plus anciens «